S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le Brésil gonfle de nouveau sa production de soja

réservé aux abonnés

 -
Le Brésil pourrait engranger sa seconde plus importante récolte de céréales et de soja de son histoire. @Pixabay

Le Brésil a de nouveau revu à la hausse ses prévisions mensuelles concernant sa production de céréales et d’oléagineux dont la récolte, en grande partie tirée par le soja, devrait croître de 1,9 % en 2019-2020.

Si les prévisions se confirment, le pays engrangerait 246,6 millions de tonnes au total, la meilleure récolte de son histoire devant celle de 2018-2019, qui avait été de 242,1 millions de tonnes, selon les chiffres de la Compagnie nationale d’approvisionnement (Conab).
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
36%

Vous avez parcouru 36% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Si les prévisions se confirment, le pays engrangerait 246,6 millions de tonnes au total, la meilleure récolte de son histoire devant celle de 2018-2019, qui avait été de 242,1 millions de tonnes, selon les chiffres de la Compagnie nationale d’approvisionnement (Conab).

Des surfaces records

La surface dédiée aux céréales et oléagineux devrait être la plus grande jamais observée, atteignant 64,2 millions d’hectares (+1,5 %), ce qui s’explique surtout par la progression du soja. Le soja, le maïs et le coton représentent 90,6 % de la production totale.

La récolte de soja atteindrait 121,1 millions de tonnes (+5,3 %), dépassant le record de 2017-2018. L’amélioration des conditions climatiques en novembre dans le centre-ouest et le sud-ouest du pays a « favorisé l’avancée des opérations de plantation » du soja, souligne la Conab.

Maïs en baisse

La production de maïs devrait, quant à elle, baisser de 1,6 % et s’établir à 98,4 millions de tonnes. Le maïs obtenu en deuxième récolte, qui représente aujourd’hui 72 % de la production totale, ne sera planté qu’en janvier, après la récolte de soja, précise la Conab.

Le Brésil est le troisième producteur mondial de maïs et de soja derrière les États-Unis, mais il pourrait dépasser le géant américain, qui prévoyait en novembre une baisse de sa récolte en oléagineux, selon les données du département américain de l’Agriculture (USDA).

AFP
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER