S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Une pousse de l’herbe dans la norme

réservé aux abonnés

 -
La pousse de l’herbe au 20 juin 2020 est légèrement en dessous de référence. © M.-F. Malterre/GFA

La pousse de l’herbe reste proche de la norme au 20 juin 2020. Elle se situe 3 % en dessous de la pousse de référence à la même période.

« Cette stabilité au niveau national cache des situations régionales très contrastées, explique Agreste, le service statistique du ministère de l’Agriculture, dans sa note d’Infos rapides publiée le 30 juin 2020. Le déficit de pousse de l’herbe est marqué dans les Hauts-de-France et Grand Est alors que la production cumulée est excédentaire en Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Paca. »
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
44%

Vous avez parcouru 44% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

« Cette stabilité au niveau national cache des situations régionales très contrastées, explique Agreste, le service statistique du ministère de l’Agriculture, dans sa note d’Infos rapides publiée le 30 juin 2020. Le déficit de pousse de l’herbe est marqué dans les Hauts-de-France et Grand Est alors que la production cumulée est excédentaire en Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Paca. »

Des disparités régionales

Au 20 juin 2020, la part de pousse réalisée à cette date représente 64 % de la pousse annuelle contre 65 % pour celle de référence, à la même période. Là encore, la stabilité au niveau national cache des situations régionales très contrastées. » Les Hauts de France et le Grand Est, qui ont manqué de pluies au printemps, présentent un déficit relativement marqué.

« À l’inverse, les régions Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, et surtout Paca, bien arrosées durant la première quinzaine de juin, ont une production cumulée excédentaire [avec des indices respectivement de 112, 113 et 125]. 98 % de la production annuelle de référence est déjà atteinte en Paca soit près de 20 points de plus qu’habituellement à cette date. »

E.R.
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER