S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le recyclage ouvert aux exploitants agricoles

réservé aux abonnés

 -
© Jean-Michel Nossant

La secrétaire d’État à la Transition écologique a signé ce jour un accord permettant le recyclage des pneus usagés utilisés par les éleveurs.

La secrétaire d’État à la Transition écologique, Brune Poirson, s’est déplacée le 15 juillet dans la Creuse, afin de signer un accord ouvrant la filière de recyclage des pneus usagés aux exploitants agricoles. Les pneus usagés sont ceux utilisés pour lester les bâches de protection des fourrages. Les manufacturiers, constructeurs automobiles et distributeurs de pneus s’engagent à collecter et...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
52%

Vous avez parcouru 52% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

La secrétaire d’État à la Transition écologique, Brune Poirson, s’est déplacée le 15 juillet dans la Creuse, afin de signer un accord ouvrant la filière de recyclage des pneus usagés aux exploitants agricoles. Les pneus usagés sont ceux utilisés pour lester les bâches de protection des fourrages. Les manufacturiers, constructeurs automobiles et distributeurs de pneus s’engagent à collecter et valoriser jusqu’à 15 000 tonnes par an, soit environ 2,3 millions de pneus d’ensilage.

Ils financeront à 50 % l’opération, baptisée « Ensivalor ». Un guichet unique entièrement réservé aux exploitants, devrait leur permettre de se débarrasser de leurs pneus usagés.

« C’est une première base » pour le ministère qui souhaite « une montée en puissance dans les années à venir ».

Cette opération sera réservée en priorité aux exploitants cessant leur activité puis aux exploitants utilisant une autre technique de bâchage de leurs fourrages.

Suzie Terrier, avec l’AFP
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER