S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Agriculteurs et coopératives de l’UE plébiscitent le biocontrôle

réservé aux abonnés

 -
Les diffuseurs de phéromones sexuelles (ici Rak de Compo sur pêcher) sont les solutions complémentaires à la lutte chimique les plus utilisées en arboriculture fruitière. © Compo

Selon le Copa-Cogeca, les technologies de biocontrôle deviennent un ajout de plus en plus important dans la boîte à outils des agriculteurs.

Dans un communiqué datant du 23 janvier 2020, le Copa-Cogeca (agriculteurs et coopératives agricoles de l’UE) et l’IBMA (International Biocontrol Manufacturers Association) informent qu’ils travaillent depuis longtemps ensemble afin de soutenir la disponibilité de substances à faible risque ainsi que d’autres technologies de biocontrôle pour les agriculteurs.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Dans un communiqué datant du 23 janvier 2020, le Copa-Cogeca (agriculteurs et coopératives agricoles de l’UE) et l’IBMA (International Biocontrol Manufacturers Association) informent qu’ils travaillent depuis longtemps ensemble afin de soutenir la disponibilité de substances à faible risque ainsi que d’autres technologies de biocontrôle pour les agriculteurs.

« Les technologies de biocontrôle deviennent un ajout de plus en plus important dans la boîte à outils des agriculteurs, les aidant à assurer la durabilité future du secteur des cultures », ajoute le Copa-Cogeca.

Informer la Commission européenne

Dans ce contexte, le Copa-Cogeca et l’IBMA ont accueilli ce 23 janvier à Bruxelles l’atelier « Les technologies de biocontrôle dans la boîte à outils des agriculteurs actuels et futurs » dans le but de présenter les réussites des agriculteurs dans l’utilisation de solutions de biocontrôle et de permettre aux chercheurs de présenter certaines des dernières technologies en préparation, qui sont des alternatives biologiques aux pesticides.

En outre, l’atelier a fourni une mise à jour des travaux actuels de la Commission européenne visant à faciliter l’accès au marché pour les technologies de biocontrôle, en décrivant les processus réglementaires ainsi que l’adaptation proposée à celle-ci.

Mettre en œuvre la lutte intégrée

Pour Pekka Pesonen, secrétaire général du Copa-Cogeca : « L’innovation est essentielle pour que le secteur agricole européen reste compétitif sur un marché mondialisé. Les agriculteurs de l’UE et leurs coopératives sont confrontés aujourd’hui à de multiples défis (par exemple événements météorologiques défavorables, nouveaux ravageurs et maladies, risques émergents, etc.). Par conséquent, nous devons être équipés de la bonne boîte à outils qui est développée de pair avec les derniers progrès scientifiques. La réduction de la boîte à outils des agriculteurs met en danger leur capacité à lutter efficacement contre les ravageurs et les maladies. Nous insistons sur le fait que la disponibilité d’outils appropriés (mécaniques, chimiques ou, dans ce cas particulier, les technologies de lutte biologique) est un élément clé pour mettre correctement en œuvre la lutte intégrée (IPM). »

 > Voir aussi : Phytosanitaires - Le biocontrôle, priorité absolue pour le gouvernement (22/01/2020)

 > Voir aussi : Alternatives - La recherche sur le biocontrôle doit s’accélérer (23/12/2019)

Céline Fricotté

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER