S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

« Que répondez-vous à la FNPL qui reproche à Eurial de vouloir intégrer ses adhérents ? »

réservé aux abonnés

 - -->
© C.Hue

Pascal Le Brun, président d’Eurial, branche lait du groupe Agrial

Je tiens à rassurer les adhérents : il n’y a aucune intention de les intégrer. Si le règlement intérieur (RI) reçu en décembre suscite des craintes, c’est sans doute par sa formulation juridique assez abrupte. La prochaine version, prévue pour s’adapter à la loi Sapin II, devrait les rassurer totalement. Sera retiré du RI l’encouragement à acheter les intrants de façon privilé...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
53%

Vous avez parcouru 53% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Je tiens à rassurer les adhérents : il n’y a aucune intention de les intégrer. Si le règlement intérieur (RI) reçu en décembre suscite des craintes, c’est sans doute par sa formulation juridique assez abrupte. La prochaine version, prévue pour s’adapter à la loi Sapin II, devrait les rassurer totalement. Sera retiré du RI l’encouragement à acheter les intrants de façon privilégiée à Agrial. Cela n’empêche pas de le faire. C’est une façon de contribuer au financement de la branche lait dans laquelle le groupe investit massivement. Parallèlement, il sera mieux expliqué pourquoi les fournisseurs d’intrants doivent être agréés par Eurial et à quoi servent les données technico-économiques collectées chez les adhérents. Dans le premier cas, cela répond à un besoin de traçabilité dans un marché de plus en plus segmenté. Dans le second, sur la base du volontariat, elles alimenteront notamment la démarche bas carbone sur laquelle Agrial planche. »

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
Cet article est paru dans L'Éleveur Laitier
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER