S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le blé monte avec la baisse des prévisions de stocks américains

réservé aux abonnés

 -
Les prévisions de l’USDA concernant les stocks de la fin de la campagne ont permis au blé, en baisse avant la publication du rapport, de finir en progression. © GFA

Les cours du blé à la Bourse de Chicago sont légèrement montés le mardi 10 décembre 2019 après la révision à la baisse des anticipations de stocks de la fin de la campagne aux États-Unis dans un rapport du ministère américain de l’Agriculture. Le maïs et le soja ont aussi progressé.

Dans son rapport mensuel sur l’offre et la demande de produits agricoles dans le monde (Vaste), le ministère américain de l’Agriculture (USDA) a diminué de près d’un million de tonnes (Mt), à 26,5 Mt, ses projections pour les stocks américains de blé.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Dans son rapport mensuel sur l’offre et la demande de produits agricoles dans le monde (Vaste), le ministère américain de l’Agriculture (USDA) a diminué de près d’un million de tonnes (Mt), à 26,5 Mt, ses projections pour les stocks américains de blé.

Des exportations en avance

« Le ministère a reconnu que les exportations de blé étaient en avance par rapport à ce qui avait été estimé en novembre. Les estimations pour les importations de blé ont également été abaissées », détaille Riche Nelson, de la maison de courtage Glendale.

Au niveau global, les principaux exportateurs de blé se sont vu retrancher 200 000 tonnes, à 33,4 Mt, avec des révisions à la baisse plus importantes en Argentine et en Australie, deux pays touchés par de graves sécheresses.

Statu quo pour le maïs et le soja

Les prévisions pour les stocks et la production de maïs et de soja aux États-Unis n’ont-elles pas été modifiées. L’oléagineux a toutefois profité mardi d’informations de presse selon lesquelles Pékin aurait passé de nouvelles commandes aux États-Unis.

« Le soja a commencé la semaine avec des nouvelles optimistes sur les importations vers la Chine », indique Richard Plackemeier, de CHS Hedging. Le maïs a, quant à lui, un peu progressé dans un marché calme.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, le plus échangé, a terminé mardi à 3,7700 dollars, contre 3,7575 dollars lundi (+0,33 %).

Le boisseau de blé pour livraison en mars, le plus actif, a fini à 5,2375 dollars, contre 5,2275 dollars à la précédente clôture (+0,19 %).

Le boisseau de soja pour livraison en janvier, le plus échangé, s’est établi à 9,0125 dollars, contre 8,9725 dollars la veille (+0,45 %).

AFP
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER