S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le prix du lait amorce une remontée

réservé aux abonnés

 -
En France, le prix du lait moyen payé aux producteurs s’élève à 353,80 €/1 000 litres en juillet 2020. © Cédric Faimali/GFA

En juillet, le prix du lait européen reprend 0,8 % sur un mois, mais reste inférieur de 3 % à son niveau de 2019. La Commission européenne l’estime à 328,40 €/1 000 litres, prix réel.

Depuis le mois de mars, l’écart se creuse entre le prix du lait payé aux producteurs européens en 2019 et celui versé en 2020. En mars, il était de 3 €/1 000 litres. Il a atteint 14 €/1 000 litres en mai et en juin. D’après les dernières données de la Commission européenne, le prix du lait s’établit à 328,40 €/1 000 litres en juillet, soit 10 € de moins...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Depuis le mois de mars, l’écart se creuse entre le prix du lait payé aux producteurs européens en 2019 et celui versé en 2020. En mars, il était de 3 €/1 000 litres. Il a atteint 14 €/1 000 litres en mai et en juin. D’après les dernières données de la Commission européenne, le prix du lait s’établit à 328,40 €/1 000 litres en juillet, soit 10 € de moins que l’an passé (–3 %). Une remontée timide s’amorce.

En juillet, le prix du lait reste stable sur un mois dans une majorité des 27 États membres. Les Pays-Bas (+3 % par rapport à juin 2020), l’Irlande (+2 %) et la France (+1,6 %) tirent leur épingle du jeu. Par rapport à juillet 2019, la majorité des pays enregistre une baisse significative du prix du lait. Seuls cinq états défient cette tendance : l’Irlande (+4,7 % par rapport à 2019), la Roumanie (+4,5 %), la Belgique (+4,3 %), la Grèce (+1,5 %) et l’Espagne (+1,5 %).

En France, le prix du lait payé aux producteurs est en moyenne de 353,80 €/1 000 litres en juillet. Il est en repli de 1,5 % sur un an.

La collecte se tasse

En cumul de janvier à juin 2020, la collecte laitière européenne reste supérieure de 1,9 % à son niveau 2019, mais l’écart se resserre depuis le mois d’avril. Le dispositif de modération de la collecte du Cniel en France et les conditions climatiques y ont leur part de responsabilité.

Sur le premier semestre de 2020, la collecte de lait a augmenté de 0,7 % sur un an en France. En Allemagne, elle a progressé de 1 %. En Pologne, en Irlande, aux Pays-Bas et en Italie, la progression oscille entre 2 et 4 % sur un an.

La valorisation beurre poudre reste stable

Sur le marché des ingrédients laitiers, la cotation européenne de la poudre maigre est de 2 140 € la tonne au 2 septembre 2020 (+2 % par rapport à 2019). Elle fluctue entre 2 000 et 2 200 €/t depuis maintenant trois mois.

Le cours du beurre reste stable en août. Il s’élève à 3 430 €/t au début de septembre (–4 % par rapport à 2019).

À lire aussi : « Difficiles prévisions sur le prix du lait » (02/09/2020)

Alexandra Courty
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER