S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Sodiaal comble une partie de son écart avec Lactalis

réservé aux abonnés

 -
Évolution du prix du lait à 42/33 super A (tank en propriété) payé par Sodiaal et l’OPLGO dans l’Ouest (Source : Observatoire de l’Éleveur laitier. www.prosdulait.fr)

Sur le premier semestre, Lactalis avait, d’après l’estimation de notre observatoire, payé en moyenne 9,30 € de plus que Sodiaal. Le retour en août de la saisonnalité prélevée au printemps par la coopérative ramène l’écart à 5,80 € avec deux mois de plus.

Logiquement avec les -20 € de saisonnalité appliqués sur les livraisons d’avril et mai, choix que Lactalis n’a pas fait, les producteurs Sodiaal accusaient un retard certain sur le prix moyen du prix du lait payé sur le premier semestre comparé à ceux de Laval. Notre observatoire (www.prosdulait.fr) le chiffrait en région Bretagne Pays de la Loire à 9,30 €/1 000 1 comparé à l’OPLGO ...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
32%

Vous avez parcouru 32% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Logiquement avec les -20 € de saisonnalité appliqués sur les livraisons d’avril et mai, choix que Lactalis n’a pas fait, les producteurs Sodiaal accusaient un retard certain sur le prix moyen du prix du lait payé sur le premier semestre comparé à ceux de Laval. Notre observatoire (www.prosdulait.fr) le chiffrait en région Bretagne Pays de la Loire à 9,30 €/1 000 1 comparé à l’OPLGO : 344,95 €/1 000 l pour Sodiaal (lait super A à 42/33, froid compris, avec 10 % de lait B), 354,24 € pour cette OP Lactalis.

Plus que 5,80 € de moins sur huit mois

Le début du retour de cette saisonnalité appliqué en août à hauteur de + 15 € dans l’Ouest (+ 11,50 € dans l’Est, + 20 € dans la moitié sud) par Sodiaal comble une partie de l’écart qui avait grossi au printemps. Ses sociétaires seront payés avec de surcroît 100 % de lait A (comme en septembre et octobre), sur la base de 338,50 € (38/32, 341,55 € avec la prime de froid) soit 361,61 € pour du lait à 42/33 super A (tank en propriété).

Les producteurs de l’OPLGO recevront en août 10,24 € de moins à 351,37 €, chiffre gonflé de 5,50 € par le versement du retour de pénalités pour dépassement… De l’argent des producteurs donc.

Ce redressement du prix Sodiaal qui devrait persister dans les mois suivants avec le retour intégral promis par la coopérative de la saisonnalité prélevée se lit dans le prix moyen sur la période. D’après notre observatoire le prix moyen de janvier à août dans l’Ouest s’établit à 346,31 €/1 000 l (44/33). Ce n’est plus que 5,77 € de moins que l’OPLGO à 352,08 €.

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER