error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jsp/header/userinfo.jsp
error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jsp/header/mobileuserinfo.jsp
error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jsp/header/login.jsp
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Un prix « pas à la hauteur des attentes »

réservé aux abonnés

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/service/_date_article_mod.jsp?timeMod=20190411133900&timePub=
 -
© C. Faimali/GFA

Pour la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), « les éleveurs n’ont pas vu grand-chose de concret des États-généraux de l’alimentation (EGA) ».

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/article/article_non_abo.jsp
"> « Les EGA et la conjoncture sont deux choses distinctes », s’agace la FNPL, dans un communiqué publié le 10 avril 2019. Pour le syndicat, « les annonces de prix du lait payé aux producteurs pour le mois d’avril ne sont pas à la hauteur des attentes ».
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
error: ContentHttpServletRequest:/eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/article/article_container.jpt
42%

Vous avez parcouru 42% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !
error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/article/article_non_abo.jsp
">

« Les EGA et la conjoncture sont deux choses distinctes », s’agace la FNPL, dans un communiqué publié le 10 avril 2019. Pour le syndicat, « les annonces de prix du lait payé aux producteurs pour le mois d’avril ne sont pas à la hauteur des attentes ».

Parmi les promesses de la loi « Alimentation », la FNPL estime que « la mise en conformité des contrats laitiers en intégrant des coûts de production, telle que la loi le prévoit au 1er avril patine » et incite les industriels privés à prendre leurs responsabilités.

« Sortir de la défiance du modèle coopératif »

Le syndicalisme majoritaire n’épargne pas la coopération, qui « ne fait pas exception à ce devoir d’exemplarité », alors que la loi prévoit des « effets similaires pour les coopératives concernant l’intégration des coûts de production dans le calcul du prix du lait ».

La FNPL compte également « provoquer un vrai débat au sein des assemblées générales des coopératives laitières qui vont se dérouler d’ici à l’été. […] L’enjeu est, en adéquation avec l’ordonnance sur la coopération, de faire toute la lumière sur les modalités de détermination du prix et de la répartition du résultat dans les coopératives ».

V. Gu.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
error: /Comments/List/decf89aa-5c44-11e9-b42f-95342dd4e9fe
En direct

9 111 €/1 000 kg

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/service/_date_article.jsp?timeMod=20190205160926&timePub=20190220081652

367 €/1 000 l

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/service/_date_article.jsp?timeMod=20190205160922&timePub=20190206141459

Lait

Sodiaal rabote son prix B

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/service/_date_article.jsp?timeMod=20181227163300&timePub=20190103182319