S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

La collecte laitière a rebondi

réservé aux abonnés

 -
Les livraisons de lait de vache se sont redressées en août 2019. © C. Faimali/GFA

Les livraisons françaises de lait de vache ont progressé de 1 % en août par rapport à 2018. Mais en cumul depuis le début de l’année, elles restent en retrait de 0,9 % comparées à celles de l’an dernier.

« En août 2019, la collecte de lait de vache amorce une légère reprise », commente le ministère de l’Agriculture dans sa dernière note d’infos rapide publiée le 15 octobre 2019. Elle a atteint 1,869 million de litres contre 1,851 million l’an dernier. Les conditions climatiques ont moins impacté la collecte qu’en août 2018.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

« En août 2019, la collecte de lait de vache amorce une légère reprise », commente le ministère de l’Agriculture dans sa dernière note d’infos rapide publiée le 15 octobre 2019. Elle a atteint 1,869 million de litres contre 1,851 million l’an dernier. Les conditions climatiques ont moins impacté la collecte qu’en août 2018.

Le bio gagne du terrain

La part de la collecte de lait bio représente 4,1 % de la collecte totale contre 3,6 % l’an dernier, et les AOP/IGP 15,8 %. Pour le seul lait bio, selon les chiffres du ministère, les laiteries ont collecté 76 645 litres de lait bio en août 2019 au lieu de 66 636 litres un an plus tôt. En cumul depuis janvier, la collecte de lait bio atteint 4,1 % des livraisons totales.

Cette progression des livraisons est commune à tous les grands bassins laitiers. Elle atteint « 0,5 % dans le Grand Ouest, 2,8 % en Normandie, 2,1 % dans le Grand Est, 2,4 % dans le Nord Picardie et 2,1 % pour le Sud-Est ». Dans les autres zones, elles reculent avec une baisse qui oscille entre –3,2 % pour le Sud-Ouest et –0,3 % pour le bassin Charente-Poitou.

La collecte européenne a pâti en juillet de la canicule et son évolution reste faible (+0,5 %) par rapport à 2018. « Elle est très disparate d’un pays à l’autre et ce sont les principaux bassins qui sont en retrait : –1,2 % en Allemagne, –1,5 % aux Pays-Bas et –1,4 % en Italie. Elle progresse de 2,9 % au Royaume-Uni, de 1 % en Pologne, de 10,5 % en Irlande et de 3,1 % en Espagne. »

E.R.

Davantage de lait de chèvre et de brebis
Les livraisons de lait de chèvre ont augmenté de 2,4 % en août 2019 par rapport à 2018. © H. Chaligne/GFA

Du côté des petits ruminants, la collecte de lait de chèvre a également progressé en août 2019, de 2,4 % par rapport à 2018. Comme celle du lait de vache, elle reste en retrait en cumul annuel d’une année sur l’autre, de 1 %.

Pour le lait de brebis, août est la période de basse saison. Les livraisons sont toutefois supérieures de 7,2 % à leur niveau de l’an dernier. Depuis le début de l’année 2019, elles restent en retrait de 1,6 % par rapport à 2018.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER