S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

À quelles normes répondent les différents masques ?

réservé aux abonnés

 -
Les normes européennes, et leurs équivalents étrangers, aident à se repérer dans les différents types de masques. © Cédric Faimali/GFA

Les offres de masques pullulent à l’approche du déconfinement. Comment savoir si les offres étrangères répondent aux normes européennes ? Voilà les correspondances de normes.

Avec le déconfinement, les offres de masques pullulent. À tel point qu’il est difficile d’y voir clair entre les charlatans présumés, les promesses aléatoires, et les propositions sérieuses. Toutefois, il existe un moyen d’y voir un peu plus clair sur les normes inscrites sur les masques. Mais beaucoup de masques proviennent de l’étranger en dehors de l’Europe. À quelle norme européenne correspondent...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Avec le déconfinement, les offres de masques pullulent. À tel point qu’il est difficile d’y voir clair entre les charlatans présumés, les promesses aléatoires, et les propositions sérieuses. Toutefois, il existe un moyen d’y voir un peu plus clair sur les normes inscrites sur les masques. Mais beaucoup de masques proviennent de l’étranger en dehors de l’Europe. À quelle norme européenne correspondent les normes étrangères sur les masques ? Une instruction du ministère du Travail, mise à jour le 7 avril 2020, dresse la liste des correspondances.

Les équivalents des masques FFP2

Les masques de type FFP2, qui sont pour l’instant réquisitionnés et réservés au personnel médical, sont des équipements de protection individuelle qui répondent au règlement européen 2016/425 du 9 mars 2016, traduit en termes plus concrets par la norme EN 149 + A1 : 2009. Les principales normes étrangères équivalentes sont :

  • Norme américaine NIOSH 42 CFR 84/N95, ainsi que P95 et R95 ;
  • Norme chinoise GB2626-2006/KN95, ainsi que KP95 ;
  • Norme chinoise GB/T 32610-2016/classe A ;
  • Norme australienne et néozélandaise AS/NZS 1716:2012/P2 ;
  • Norme coréenne KMOEL-2017-64/1ère classe ;
  • Norme japonaise Japan JMHLW-Notification 214, 2018/DS2, ainsi que DL2 ;
  • Norme brésilienne ABNT/NBR 13698 : 2011/PFF2 ;
  • Norme mexicaine NOM-116-2009/N95, ainsi que P95, R95.

> À lire aussi : Les masques FFP2 périmés sont encore utilisables (03/04/2020)

Attention aux normes chinoises

Eux aussi réservés au personnel médical pour le moment, les masques chirurgicaux, plus légers, répondent à la directive 93/42/CEE du 14 juin 1993 traduite par la norme européenne EN 14683 : 2019. Parmi eux, on distingue les masques de type I comme pouvant être utilisés « au minimum pour des patients afin de réduire le risque de propagation des infections, en particulier dans un contexte d’épidémie ou de pandémie ». Les masques de type II ou IIR sont, quant à eux, « principalement destinés à être utilisés par les professionnels de santé dans des blocs opératoires ou dans d’autres installations médicales aux exigences similaires ».

Dans la réglementation chinoise, les masques répondant à la norme chinoise YY/T 0969-2013 ou ceux répondant à la norme chinoise YY 0469-2011 correspondent au niveau de santé et de sécurité des masques de type I.

Pour les masques répondant à la réglementation américaine, la norme ASTM F2100-19 level 1 correspond à celle des masques de type I. Ceux répondant à la norme américaine ASTM F2100-19 level 2 ou ceux répondant à la norme ASTM F2100-19 level 3 correspondent à des masques de type IIR.

> À lire aussi : La FNSEA commande plus de 880 000 masques (21/04/2020)

Pour faire son masque « grand public »

Enfin, pour ce qui relève des masques dits « grand public » ou masques barrières, qui seront vraisemblablement obligatoires dans les lieux publics après le déconfinement, l’Agence française de normalisation (Afnor) a publié un référentiel pour accélérer leur fabrication. Ce document est destiné aussi bien aux industriels qu’aux particuliers. Il est mis à jour régulièrement avec les retours d’expérience des utilisateurs.

Ces masques répondent à un objectif moins ambitieux que les masques chirurgicaux ou de type FFP2. Ils apportent aux personnes saines une protection complémentaire des gestes barrières qui restent préconisés.

Le document de l’Afnor apporte aussi des précisions importantes sur la façon de porter correctement un masque, qui sont essentielles à son efficacité.

> Pour télécharger le document de l’Afnor : www.afnor.org/actualites/coronavirus-telechargez-le-modele-de-masque-barriere

Eric Young
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER