S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Ils vont tout savoir sur votre lait

réservé aux abonnés

 -
© L. Coassin

Grâce à la blockchain, une coopérative des Hauts-de-France associée à une start-up, produit un lait traçable depuis la stabulation jusqu’à la mise en bouteille.

Pour valoriser les bonnes pratiques de ses éleveurs, la coopérative Prospérité fermière s’est associée à la start-up Connecting Food. Ensemble, ils créent la première bouteille de lait dont la traçabilité et le respect du cahier des charges sont assurés en temps réel par la technologie blockchain.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Pour valoriser les bonnes pratiques de ses éleveurs, la coopérative Prospérité fermière s’est associée à la start-up Connecting Food. Ensemble, ils créent la première bouteille de lait dont la traçabilité et le respect du cahier des charges sont assurés en temps réel par la technologie blockchain.

Grâce à un code QR apposé sur la bouteille, les consommateurs peuvent s’assurer du respect des engagements de la coopérative. « La technologie blockchain, infalsifiable, assure l’inviolabilité des informations apportées sur notre plateforme, avec un audit quotidien », assure Sandrine Delory, dirigeante de la coopérative. Les éleveurs, quant à eux, deviennent éligibles à une prime de 15 €/1 000 litres.

Répondre à des attentes sociétales

Ce code est dynamique, c’est-à-dire que le suivi du respect du cahier des charges est fait en temps réel pour toute la filière. En le scannant, le consommateur obtient un accès à la page de sa bouteille de lait sur une plateforme. Sur cette page, il découvre le nombre d’agriculteurs ayant fourni le lait utilisé pour la fabrication du lot de bouteilles. En allant plus loin, il accède au nom, au village et à la date d’installation de chacun d’entre deux, afin de s’assurer de l’aspect local de la production.

Un onglet « garanties » lui atteste que les vaches ont été nourries sans OGM grâce aux certifications fournies par les producteurs d’aliments. Dans ce même onglet, il vérifie si les animaux ont bien été au pré pendant un minimum de 170 jours, avec 1 500 m² chacune, comme le précise le cahier des charges mis en place aux côtés d’ONG et déjà respecté par des adhérents. « Ainsi, toute la filière peut regagner la confiance des consommateurs », précise Sandrine Delory.

Pas de charges en plus pour les producteurs

« Pour être le moins intrusif possible et ne pas forcer fournisseurs et éleveurs à investir dans du matériel, le système développé récupère des données déjà existantes », précise Stefano Volpi, cofondateur de Connecting Food. Le système pioche en effet dans la déclaration Pac pour la surface par vache, dans l’extranet de la coopérative pour le nombre de jours en pâture et dans les certifications des fournisseurs d’aliments à chaque livraison.

Dès que l’intelligence artificielle détecte un non-respect du cahier des charges ou une incohérence entre l’entrant et le sortant, le lait collecté est remis dans le réseau de distribution classique. La coopérative souhaite livrer 10 millions de litres de ce lait certifié par blockchain transformé à la laiterie de Saint-Pol-sur-Ternoise (Pas-de-Calais). Elle devrait dans les mois à venir étendre cette certification à d’autres produits comme du chocolat, des glaces et des yaourts.

L. Coassin
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER