S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

« 12 000 € de dons pour réduire l’empreinte carbone et gagner en autonomie alimentaire

réservé aux abonnés

 - -->
Pâturer mieux. Damien Lecuir a utilisé la somme récoltée pour des paddocks d’une journée et des chemins d’accès. © c.hue

En octobre 2018, le Gaec La Ferme des prés a levé, sur le site de Miimosa, 4 525 € de dons, avec des contreparties. Il faut ajouter 7 500 € de dons de Danone.

Damien Lecuir et Bertrand Noury travaillent à plus d’autonomie alimentaire de leur élevage laitier et à baisser leur empreinte carbone. Ils implantent de nouvelles prairies et réorganisent le pâturage, avec la pose de clôtures et l’aménagement de chemins pour un coût de 17 000 €, hors travaux réalisés par le Gaec. « L’an passé, nous avons saisi la perche que tend Danone aux producteurs ...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Damien Lecuir et Bertrand Noury travaillent à plus d’autonomie alimentaire de leur élevage laitier et à baisser leur empreinte carbone. Ils implantent de nouvelles prairies et réorganisent le pâturage, avec la pose de clôtures et l’aménagement de chemins pour un coût de 17 000 €, hors travaux réalisés par le Gaec. « L’an passé, nous avons saisi la perche que tend Danone aux producteurs : l’appel à dons sur le site de Miimosa avec lequel le groupe a un partenariat », raconte Damien Lecuir. En octobre 2018, un appel pour 12 000 € est déposé sur la plateforme. Danone en assure 7 500 € si le Gaec obtient 60 % des 4 500 € restants(1). En contrepartie, il signe un engagement avec l’industriel pour communiquer sur le projet et le réaliser. L’un des moyens est le don avec récompense. Elle va d’une bouteille de lait à une visite de la ferme et du site de Danone dans le Calvados.

8 % de commission

De son côté, Miimosa prélève 8 % de commission sur la somme collectée. « Il faut l’intégrer au montant du projet. » Au terme d’un mois de collecte, le Gaec perçoit 4 525 €, pour moitié de partenaires professionnels, pour l’autre de la famille, d’amis et de relations indirectes. Il manque 5 000 € aux 17 000 € du projet, que le Gaec compense par l’autofinancement et la débrouille. « Nous avons trouvé 1 000 t de cailloux quasi gratuites pour les chemins. »

Trois conditions de réussite

Bien définir son projet. Pour Damien, avant de contacter une plateforme, les objectifs doivent être bien définis. Cela aide à chiffrer l’appel aux dons et à rédiger le projet présenté sur Miimosa. « Miimosa nous accompagne mais il faut passer au moins deux jours à la rédaction elle-même, aux photos et à la réalisation de vidéos. »

Y consacrer du temps. Durant le mois de mise en ligne, il consacre deux à trois heures par jour à communiquer sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Linkedin) et dans la presse (dont L’Éleveur laitier), à des sollicitations par email, etc. « C’est un projet de compétiteur ! Il faut être disponible en le lançant sur une période plus creuse de travail. »

Aimer communiquer. « Sinon, ce n’est pas la peine. Le financement participatif est une formidable opportunité de parler de notre métier et d’impliquer la société dans les changements qu’elle nous demande ».

(1) Dans tous les projets, les dons sont débloqués si au moins 60 % de l’objectif personnel est atteint.

L’EXPLOITATION

    À Ryes (Calvados)

    Gaec à 2 associés.

    900 000 l avec Danone

    300 ha dont 100 ha de SFP : 60 de prairies, 10 de luzerne, 20 de maïs, 6 de pois et 4 de betteraves fourragères.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
Cet article est paru dans L'Éleveur Laitier
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER